Non classé

BONNES PRATIQUES SEO

Bonnes pratiques seo

I – La construction des urls:

Tout d’abord, les urls ne doivent en aucun cas contenir des caractères spéciaux. Seuls les chiffres et les lettres, traits d’union et underscore peuvent être utilisés pour construire un chemin vers une page.

D’autre part, les urls doivent autant que possible refléter l’arborescence réelle du site. S’il on enlève la dernière partie d’une url, on est censé tomber dans la page de niveau supérieur qui la contient.

Le nommage des éléments du chemin doivent être les plus succincts possibles, et ne contenir que les éléments essentiels.

II – Les protocoles:

Bien que cela ne fasse pas tout, le protocole préféré des moteurs de recherche reste le https, qui accorde un léger bonus de référencement.

III – Le sitemap:

C’est un élément très important pour le référencement. Le sitemap est un fichier XML qui détaille toutes les urls accessibles du site. Il est recherché par défaut par tout robot qui parcourt le site. En voici un modèle:

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<urlset xmlns="http://www.sitemaps.org/schemas/sitemap/0.9">
    <url>
        <loc>http://monsite.com/blog</loc>
        <lastmod>2016-11-10</lastmod>
        <changefreq>daily</changefreq>
        <priority>1</priority>
    </url>
</urlset>

Concernant les valeurs à donner aux attributs « changefreq » et « priority », je vous renvoie vers la ressource suivante, plutôt bien faite: http://robots-txt.com/sitemaps/.

Ce fichier doit être accessible à la racine de votre site, sous le nom de « sitemap.xml ». Autrement dit pour continuer sur notre exemple : http://monsite.com/sitemap.xml.

Cette simple accessibilité ne suffit pas. Il faut aussi mentionner le sitemap au sein du fichier robot.txt, lui aussi accessible à la racine du site:

# robot.txt
Sitemap: http://monsite.com/sitemap.xml

IV – La construction des pages :

A – Eléments de la balise <HEAD>:

Chaque page doit disposer d’un certain nombre de balises uniques dans la balise <HEAD>. Lorsque l’on parle d’unicité, ce n’est pas qu’au sein de la page. La valeur de ces balises doit être unique vis-à-vis des valeurs des balises présentes sur les autres pages.
1. La balise canonical:

Cette balise contient l’url canonique de la page consultée. Elle sert à dire à un robot quelle url indexer pour une ressource donnée. Elle se présente sous cette forme :

<link rel="canonical" href="http://monsite.com/blog">

2. La balise <title>:

La balise title est un classique. Mais la construction n’est pas toujours aussi régulière qu’elle devrait l’être.

La rédaction du titre doit être dans le sens inverse de la construction de l’url.

Le titre de la resource doit apparaitre en premier, puis celui de la rubrique qui la contient et en dernier le nom de la source, le tout séparé par des traits d’union :

<title>My super unique resource title - My owning resource - My site title</title>

Que l’on peut accompagner de son équivalent meta:

<meta content="My super unique resource title - My owning resource - My site title" name="title" property="title">

Cette règle de construction n’est pas là sans raison, Google n’affiche dans les résultats de recherche que les 50 à 60 premiers caractères du titre d’une page. Il est donc logique d’afficher la partie spécifique à la page en premier, et les parties les moins spécifiques ensuite.

3. Les balises meta:

a. La balise « charset »:

Cette balise indique l’encodage à appliquer au contenu de la page. Le français étant une langue contenant de nombreux caractères à accents, il est très important de mentionner que l’encodage est en UTF-8:

<meta charset="utf-8">

b.  La balise « language »:

Cette balise indique la langue utilisée dans la page consultée:

<meta content="fr" name="language" property="language">

c. La balise « robot »:

Cette balise indique au robot s’il dpoit indexer ou non le contenu:

<meta content="index, follow" name="robots" property="robots">

d. La balise « description »:

Cette balise donne la description de la page. Elle doit contenir les éléments essentiels de la page consultée. En voici un exemple:

<meta content="This is the blog of my website. It contains articles about new technology." name="description" property="description">

B – Eléments du <BODY>:

1. La construction de la page:

Une bonne utilisation des balises pour construire les pages est valorisée par les moteurs de recherche. Les balises les plus importantes étant notamment les balises <nav>, <main>, <section>, <article>, <aside> et <footer>. D’autre part, l’utilisation de l’attribut « alt » des images d’une page améliore sensiblement son référencement.
2. Les h1 uniques:

Toutes les pages doivent contenir une et une seule balise h1, unique, reproduisant ou non le contenu de la balise title. Cette balise n’est pas obligatoirement celle qui apparait en premier. Une balise h1 peut donc tout à fait être ajoutée après une balise h2.
3. Les éléments cachés:

La nouvelle politique de Google à venir d’ici 2017 sera de ne plus prendre en compte les élements cachés sur une page. Peu importe d’ailleurs que la disparition des éléments surviennent après le chargement de la page grâce au javascript. Seront écartés: le éléments cachés grâce à la propriété display:none, visibility:hidden, opacity:0, ou encore font-size:0, voir même de mettre le texte avec une couleur identique au fond. Google a pensé à tout.

Ce que cela implique, c’est qu’il faudra désormais éviter d’utiliser des plugins javascript qui cache du contenu, comme les systèmes d’onglets, les accordéons. Il sera préférable de découper les pages différemment, et que chaque contenu ait sa propre url.
4. Le poids des assets :

Plus une page est légère à charger, plus son référencement naturel s’en trouve facilité. Un certain nombre de pratiques sont faciles à mettre en oeuvre pour alléger le poids d’une page.

Tout d’abord, il est recommendé d’externaliser les fichiers css et js, et d’éviter l’écriture des scripts au sein de la page, entre des balises <style> ou <script>. Ensuite, il est recommendé d’utiliser des images redimensionnées à la taille maximale d’affichage à l’écran

Dabei sollte man leicht errechenbare werte und im interesse der zeichengenauigkeit nicht https://www.best-ghostwriter.com/ zu nah beieinander liegende werte verwenden